«C'était assez dur parce qu'il faisait froid, je n'étais pas chaud. J'avais aussi la peur de me blesser quand on rentre dans des conditions comme ça. Je suis rentré dans le collectif, il fallait répondre physiquement plus que dans le jeu. Il y aura d'autres matchs.» Entré peu après la demi-heure de jeu pour remplacer N'Golo Kanté, sorti sur une blessure à la cuisse.

La France s’est imposé 0-1 contre les Bulgares. Adrien Rabiot est entré sans échauffement ou presque après la blessure de Kanté, en milieu de première période. Et le parisien a eu un peu peur pour sa santé.

Car en ce début de saison, Rabiot a été brillant dans le collectif du PSG. Libéré et en confiance à la suite du départ de Blaise Matuidi pour la Juventus Turin, le jeune talent de 22 ans a parfaitement assumé son nouveau statut de titulaire sous les ordres d'Unai Emery. Mais avec le maillot de foot l'équipe de France contre la Bulgarie, le Parisien a été méconnaissable.